Yannick Bedin

Conseiller municipal de Bourges et Bourges Plus Secrétaire de la section de Bourges du PCF

Accueil > Local > La Poste et la logique comptable

La Poste et la logique comptable

Publié le , 0 commentaire(s).

Je viens de m’adresser au Maire de Bourges afin qu’il intervienne auprès de la direction de La Poste pour qu’elle rouvre son bureau de la Chancellerie. Celui-ci, victime d’un braquage (au passage rappelons qu’il n’y avait qu’un seul agent à l’ouverture, réduction d’effectifs oblige) est fermé jusqu’à son transfert dans le nouveau centre commercial. Les habitants protestent. Ils ont raison.

Monsieur le Maire,

J’ai été saisi par plusieurs habitants des quartiers du Moulon et de la Chancellerie, des difficultés rencontrées par nombre d’entre eux suite à la fermeture de la Poste située dans la Tour Jean Rameau.

Cette fermeture, prévue dans le cadre du transfert au nouveau centre commercial, a été avancée suite au braquage dont le bureau de Poste a été victime.

Les habitants de ces quartiers sont obligés de marcher ou de prendre leur véhicule pour aller au bureau de Poste des Gibjoncs. C’est pour des personnes à mobilité réduite ou modestes, extrêmement pénible.

Par ailleurs, le bureau des Gibjoncs se retrouve engorgé à certaines heures.

Il me semble que la direction des services postaux déroge au principe de la continuité du service public, pourtant constitutif de la République, visant à assurer à tous le même accès aux services fondamentaux. Vous savez que les services publics sont les garants de la cohésion sociale et un réducteur d’inégalités. Au regard du rapport sur les inégalités sociales à Bourges que nous avons discuté lors du dernier conseil municipal et qui montre un accroissement de celles-ci dans ces quartiers, le maintien et le développement de services publics est salutaire.

La protestation que j’exprime se double d’une inquiétude : celle de voir simplement la Poste, renoncer à maintenir dans ce quartier un bureau pour la même raison qui lui en font fermer dans nos communes rurales ou réduire le service rendu dans les autres : la recherche de la rentabilité.

Je vous demande donc d’intervenir auprès de la direction de La Poste pour :

  • qu’elle ouvre un bureau provisoire dans le quartier de la Chancellerie ou du Moulon avec maintien des horaires antérieurs à la fermeture, jusqu’à l’installation dans le nouveau centre commercial
  • qu’elle assure un nombre d’agents suffisant pour répondre aux besoins de la population et garantir la sécurité des lieux
  • qu’elle maintienne son activité dans ces quartiers

Sûr de l’attention que vous porterez à ma demande, je vous prie d’agréer mes respectueuses salutations,

Yannick Bedin
Conseiller municipal de Bourges
Conseiller communautaire de Bourges Plus

Répondre à cet article