Yannick Bedin

Conseiller municipal de Bourges et Bourges Plus Secrétaire de la section de Bourges du PCF

Accueil

La 6ème République, vite !

Publié le , 0 commentaire(s).

Voici l’édito que je signe cette semaine dans l’hebdo de la fédération du Cher du PCF:18

« Rien n’est plus puissant qu’une idée dont l’heure est venue » écrivait Victor Hugo. Les dernières évolutions de l’affaire Fillon montrent que l’heure de la 6ème République a sonné. Car cette affaire s’ajoute à beaucoup d’autres (Cahuzac, Dassault pour les dernières en date) et aux avantages injustifiés liés à certains mandats. Il règne dans le pays un sentiment de ras le bol face aux abus insupportables et aux petits arrangements quand tant d’entre nous peinent à vivre dignement de notre travail ! Cette colère est justifiée ; mieux, elle est légitime !

Le favoritisme familial irrite, révolte, et pas seulement parce qu’il se double vraisemblablement d’emplois fictifs dans le cas de l’affaire Fillon : il y a quelque chose d’immoral à employer ses proches, payés avec l’argent public. Les Français, qui sont viscéralement attachés à l’idée d’égalité, aiment la République quant elle ne reconnaît, ni grâce, ni faveur. Ils la rejettent lorsqu’elle « ruse avec ses principes », pour reprendre les mots d’Aimé Césaire.

Le cas Fillon témoigne de l’état de pourrissement de nos institutions. Au favoritisme familial s’ajoute un conflit d’intérêt grave. Le candidat qui promettait devant un parterre de patrons en novembre dernier un «  blitzkrieg  » social et de passer la Sécu aux assurances privées, aurait touché 200 000€ d’Axa via sa société de conseil 2F. Ce conflit d’intérêt patent révèle une fois encore, qu’une partie de la classe politique agit en fondée de pouvoir de la finance internationale et que les institutions de la 5ème République le permettent. Le candidat des « Ripoublicains » dans le même discours ne s’en cachait d’ailleurs pas « Je ferais passer pendant tout l’été, sans interruption, que ce soit par ordonnances ou le 49.3, les réformes sur le code du travail, la durée légale du travail, l’assurance chômage…" CQFD

La question du changement de nos institutions est donc au cœur du changement social et politique auquel aspirent les communistes, pour redonner le pouvoir au peuple. Elle n’est pas secondaire ni moins urgente que « le partage des richesses » ou la justice sociale. Elle est même un préalable à cela. C’est pour cela que nous soutenons Jean-Luc Mélenchon qui convoquera une fois élu Président, une assemblée constituante chargée de rédiger une nouvelle constitution. Nos propositions rejoignent les siennes comme la suppression des dispositions qui restreignent le pouvoir du Parlement, la stricte limitation du cumul et du renouvellement des mandats, la mise en place d’un statut de l’élu-e pour garantir aux salarié-es la possibilité de l’exercice d’un mandat et d’un retour à l’emploi dans une continuité de revenus et de droits, le renforcement du contrôle des conflits d’intérêt, l’initiative législative, initiative référendaire et droit pétitionnaire pour les citoyen-ne-s... Il conviendra aussi de s’émanciper des traités européens qui réduisent comme peau de chagrin la souveraineté de notre peuple.

Dans son discours à la Convention le 10 mai 1793 le grand Robespierre en appelait à changer les règles :

"Jusqu’ici l’art de gouverner n’a été que l’art de dépouiller et d’asservir le grand nombre au profit du petit nombre, et la législation le moyen de réduire ces attentats en système : les rois et les aristocrates ont très bien fait leur métier ; c’est à vous maintenant de faire le vôtre, c’est-à-dire de rendre les hommes heureux et libres par les lois ».

Cette tâche est aujourd’hui encore d’une actualité brûlante.

Yannick BEDIN
Membre du secrétariat départemental du PCF

Derniers billets

Yannick Bedin

Un espace de liberté et d’échanges : voilà l’objet de ce blog. Je vous invite à découvrir mes réflexions d’élu de Bourges sur l’actualité et les dossiers qui concernent notre ville, mais aussi sur tous les sujets touchant à l’engagement qui est le mien : le combat pour un monde juste et fraternel.

  • Suivez-moi sur Twitter
  • Suivez-moi sur Facebook
  • Suivez le blog par RSS